Pourquoi humidifier l’air chez soi ?

L’utilisation d’un humidificateur d’air devient de plus en plus fréquente tout au long de l’année. En effet, humidifier l’air ambiant augmente le bien-être et profite à la santé en améliorant la qualité de l’air. Un air trop sec porte atteinte aux voies respiratoires, et l’air de nos maisons est souvent trop sec à cause du chauffage ou de la climatisation. L’humidification de l’air chez soi à l’aide d’un appareil dédié est-elle alors une lubie ou une vraie nécessité ?

Les avantages d’humidifier l’air chez soi

Pour la santé à moyen terme, il est nécessaire d’humidifier l’air chez soi ou au travail. Si celui-ci est trop sec, les infections et les refroidissements vont rapidement s’installer. Nombreuses sont les conséquences d’un air trop sec : inconfort respiratoire, sensation de bouche sèche et soif permanente, peau anormalement sèche, fatigue, maux de têtes… Humidifier l’air chez soi, c’est se protéger au quotidien car l’hygrométrie relative de  l’air d’une pièce devrait  toujours être comprise entre 40% et 60%. A l’inverse, un air trop humide favorise le développement de moisissures, de mousse et autres champignons. Il est donc important de choisir un appareil qui mesure en temps réel l’humidité de la pièce et qui s’arrête tout seul, une fois que le niveau d’hygrométrie souhaité est atteint.

Humidification de l'air avec un appareil approprié

 

 

 

 

Les différents types de systèmes d’humidification d’air disponibles

Il existe de nombreux types de systèmes d’humidificateur d’air qui ont chacun des particularités propres. Ces systèmes varient notamment selon les techniques d’humidification utilisées : humidification par vapeur chaude, par vapeur froide, par ultrasons ou par lavage de l’air.

– Les humidificateurs à vapeur chaude fonctionnent par évaporation de l’eau qui est chauffée puis refroidie avant sa sortie. La vapeur est préalablement refroidie pour éviter toute brûlure (rappel, la vapeur chaude, c’est de l’eau dont la température a dépassé 100°C).

– Ceux par évaporation sont des systèmes où l’eau est diffusée dans l’air à travers une cassette de filtration qui s’imbibe d’eau. Ensuite, un système de ventilation propulse l’air, ainsi chargé d’eau et filtré des poussières.

– Quant à l’humidificateur par ultrasons, c’est un condenseur ou plaque ultrasonique qui  transmet des micros vibrations à l’eau. Celle-ci éclate en micro gouttes qui sont alors propulsée dans l’air grâce à un système de ventilation. C’est le système le plus répandu comme par exemple avec le Ultrabreeze.

– Enfin, avec l’humidificateur laveur d’air :  l’air est humidifié et lavé à l’eau puis propulsé dans l’air grâce à un système de ventilation. Ce système permet en plus d’humidifier la pièce de dépolluer l’air ambiant. Voir la gamme d’humidificateurs d’air.

Cette entrée a été publiée dans Ioniseur d'air et allergie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *