Allergie pollen : 2 solutions pour y remédier facilement

Allergie pollen : une explosion liée au réchauffement climatique ?

Tous les JT en parlent : en plus des pics de pollutions de plus en plus nombreux dans les grandes villes, ce printemps est en train d’être l’un des plus chauds et des plus précoces. La carte météo annonce des températures supérieures aux normales de saison. Simple effet lié au changement de saison ou conséquence du réchauffement climatique ? On ne le sait pas encore avec certitude… En tout cas, l’allergie au pollen explose.

Ce que l’on sait avec certitude, c’est que les allergies au pollen sont en pleine expansion : 30% de la population est allergique ! Et le phénomène va en s’accroissant. Certaines plantes et arbres comme par exemple le bouleau, le cyprès, les graminées… provoquent des irritations oculaires, le nez qui coulent, la toux etc. De nombreuses autres sources d’allergies existent d’origine naturelle.

 
allergie pollen bouleau
Allergie au pollen de bouleau
 

D’où vient cette augmentation des allergies, et notamment l’allergie pollen générale ?

Certainement de notre qualité de vie (nourriture) et de notre environnement autrement dit, de la pollution dans l’air et de la malbouffe. Nous souhaitons vous donner 2 pistes et vous inciter à vous équiper.

1. Manger du cru

Pour votre hygiène de vie, il est préférable de consommer le plus possible les aliments crus et vivants issus du règne végétal. Régalez vous de salades crues, de purées de fruits crues, de soupes crues, de fruits secs, de graines germées, d’algues… vous profiterez de toutes les vitamines et de toute la richesse de la nature, sans dénaturation. Si vous cuisez ces aliments, la chaleur de la cuisson détruit 70% des vitamines. C’est quand même dommage, non ?

Au niveau du goût c’est excellent, c’est très nourrissant (contrairement aux légumes cuits) et cela renforce votre système immunitaire. C’est sans doute plutôt une bonne chose. On peut en effet se demander si notre organisme a réellement besoin de plats industriels, de sodas, de sucre,… la nature n’a-t-elle pas tout prévu depuis l’apparition des grands primates que nous sommes ? La nourriture de qualité peut-elle nous aider à diminuer nos allergies au pollen ?

Voir l’excellente vidéo de Irène Grosjean, naturopathe

2. S’équiper d’un purificateur d’air

En parallèle, vous pouvez vous équiper d’appareil pour purifier l’air et le décontaminer. C’est très important de bien respirer. S’équiper d’un ioniseur d’air, d’un purificateur d’air, ou d’un diffusion d’huiles essentielles ioniseur, c’est un excellent investissement pour votre santé.

Voir l’ensemble des solutions de purificateur et de ioniseur d’air.

Évidemment cela nous permet de vivre, c’est commercial, mais en même temps, cela vous permet de profiter d’un air beaucoup plus sain chez vous ou au bureau ! Les pollens pénètrent à l’intérieur des habitations et on les respire à longueur de journée : cela ne peut avoir qu’un effet néfaste sur la santé, car cela oblige le corps à lutter et à se défendre.

Cette entrée a été publiée dans Ioniseur d'air et allergie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *