Allergie aux acariens : comment en limiter l’impact sur votre santé ?

Allergie acariens : en limiter l’impact sur la santé

Les acariens sont partout : literies, canapés, moquettes, tapis, poussière, rideaux… Environ un français sur deux est touché par les allergies à ces organismes microscopiques. Ce sont essentiellement leurs déjections qui transmettent à l’Homme les allergies. Comment limiter ces allergies et leur impact ? Voici quelques solutions.

Comment sait-on que l’on est allergique aux acariens ?

En premier lieu, il convient de signaler qu’il n’y a pas de profil particulier pour déclencher ce type d’allergie. En effet, hommes, femmes, adolescents, enfants, tout le monde peut être touché. Les symptômes diffèrent par contre, d’un individu à l’autre. Malgré tout, les effets les plus répandus sont : larmoiements, rougeurs et picotements des yeux et de la gorge (comme le rhume des foins), une toux sèche principalement la nuit, écoulement nasal, éternuements à répétition…

L'allergie aux acariens touche tout le monde
Les excréments des acariens génèrent des allergies

Comment lutter contre cette allergie afin d’en diminuer les impacts sur la santé?

Afin d’éviter au maximum l’allergie aux acariens au sein d’un foyer, il est nécessaire d’éradiquer au maximum, toutes les sources y étant favorables. Bannissez donc les moquettes, tapis, peluches.. Aérez souvent votre intérieur (surtout après avoir passé l’aspirateur) et utilisez des produits sains pour limiter la prolifération des petites bêtes.

Les ioniseurs d’air sont également d’excellents moyens de purification pour l’air dans les habitations. Ils maintiennent un équilibre entre les ions, limitent les désagréments liés à l’humidité dans des pièces (en stoppant la prolifération des spores, champignons, moisissures…) et rendent difficile la prolifération d’individus indésirables. Veillez également à éviter de monter le chauffage au-delà de 19° dans les chambres.

Côté literie, essayez d’adopter des sur-matelas. En effet, plus faciles à nettoyer et surtout à aérer, ils limitent la prolifération des acariens. De plus, certaines versions sont chauffantes et/ou rafraîchissantes afin d’éviter la sudation. Cette dernière augmente la prolifération des acariens. Pensez également à passer souvent l’aspirateur plutôt que de dépoussiérer avec un plumeau.

Existe-t-il un traitement ?

Il est tout à fait possible de procéder à une désensibilisation, mais celle-ci est très longue. En consultant un médecin (qui confirmera l’allergie après une série de tests), il peut vous être administré un traitement spécial. Néanmoins, certains antihistaminiques peuvent, dans certains cas, faire l’affaire.

Quelques solutions naturelles et des compléments alimentaires peuvent également limiter les effets chez l’homme. Enfin, demandez toujours l’avis d’un spécialiste pour l’utilisation de produits anti-acariens dans votre maison. Certains peuvent être dangereux pour vos enfants en bas-âge, vos animaux ou vos plantes.

Utilisez l’Acarex Test pour vérifier l’état de vos literies, tapis etc.. Si ce dernier est négatif, vérifier tous les 3 à 6 mois vos fournitures. Si au contraire, il est positif, vous devez changer tous vos équipements.

Voir le surmatelas végétal anti-acarien disponible en 10 tailles.

Cette entrée a été publiée dans Ioniseur d'air et allergie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *