La luminothérapie contre la dépression saisonnière hivernale

C’est vers la fin du XIXe siècle que la luminothérapie a commencé à être utilisée pour des fins thérapeutiques. Il a été alors remarqué que la luminothérapie avait des vertus incontestées sur le système immunitaire et sur la résorption des infections. Tombée par la suite en désuétude après la découverte de la pénicilline, la luminothérapie retrouve ses lettres de noblesse dans les années 1980. De nos jours, de plus en plus de professionnels proposent cette thérapie par la lumière, plus particulièrement en saison hivernale où la lumière du soleil laisse à désirer.

Les effets bénéfiques de la luminothérapie

Les études ont démontré que la luminothérapie a des effets bénéfiques sur les personnes souffrant de troubles affectifs saisonniers ou plus communément dépression hivernale saisonnière. Les personnes concernées par ces troubles éprouvent l’envie de manger continuellement et préfèrent les aliments sucrés, plus réconfortants. L’envie de dormir est également permanente. Les personnes atteintes de dépression hivernale saisonnière connaissent une perte de tonus significative qui les empêche d’agir et de participer à la vie en société. Cette dépression passagère affecte la vie professionnelle et sociale des personnes qui en sont atteintes, car celles-ci ne se sentent pas le courage de sortir de chez elles. Ces symptômes sont la forme la plus aiguë du trouble affectif saisonnier et concerne près de 30 % de la population dont une grande majorité de femmes. Les premiers signes de cette dépression apparaissent vers la fin de l’été et s’étendent jusqu’à la fin de l’hiver.

Le mode d’emploi de la luminothérapie

La luminothérapie littéralement « soin par la lumière » est une technique naturelle, non invasive, simple à utiliser pour lutter contre les effets de la dépression saisonnière hivernale. Cette thérapie se base sur une exposition à une intense luminosité de 2500 à 10000 lux au niveau des yeux. La lumière agit sur l’épiphyse qui produit la mélatonine ou hormone du sommeil. Celle-ci est présente en grande quantité dans le sang des personnes qui ont une irrésistible envie de dormir, ou qui se sentent déprimées. La luminothérapie a donc la faculté de réguler le sommeil mais aussi d’apporter une relaxation générale, un meilleur moral et de l’énergie. Pour qu’une séance de luminothérapie soit efficace, il est nécessaire de s’équiper d’une lampe spécifique certifié CE médical avec une ampoule spéciale lumière du jour et qui soit suffisamment puissante.

En effet, la lampe de luminothérapie ne doit présenter aucun danger pour les utilisateurs. Les ampoules produisant des ultraviolets et des infrarouges sont fortement déconseillées. Les personnes concernées par la dépression hivernale saisonnière utiliseront de préférence la luminothérapie le matin. La lampe sera orientée vers les yeux du patient qui pourra lire ou travailler sur son ordinateur. La luminothérapie n’a aucun effet si elle est orientée vers les autres parties du corps. Les bienfaits de la luminothérapie se font sentir entre cinq jours et dix jours selon les personnes. Des séances régulières permettront d’obtenir un résultat thérapeutique optimal et durable.

Cette entrée a été publiée dans Luminothérapie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La luminothérapie contre la dépression saisonnière hivernale

  1. L’hiver approche et la dépression hivernale saisonnière va affecter plusieurs personnes. Le but recherché étant de combler le manque de lumière dûe à la baisse importante d’ensoleillement et de recouvrer de l’énergie pour affronter ces mois d’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *