Faire de la luminothérapie en groupe, c’est possible ?

À quoi ressemble une séance de lumino ?

Pour que votre cure de luminothérapie soit efficace, il est conseillé de faire des séances régulières (tous les jours ou tous les deux jours) et de faire pénétrer une dose minimale de lumière dans votre rétine. La juste quantité de lux dépend de la puissance de la lampe et du temps d’exposition, plus ou moins long selon la distance à laquelle se trouve la lampe. Son mode d’emploi vous précisera la distance et la durée d’exposition adaptées à votre modèle.

Il n’est pas nécessaire (et même décommandé car inconfortable) de fixer la lampe du regard pendant le traitement, il suffit d’être à côté et de laisser la lumière atteindre naturellement vos yeux (du coin de l’œil, c’est parfait). Ainsi, sentez-vous libre de lire, de regarder la télévision, de discuter ou de coudre pendant la durée de la séance.

Selon les lampes, le traitement quotidien peut varier de 30 minutes à 2 heures.

Luminothérapie : peut-on effectuer une séance à plusieurs ?

Avec une lampe de luminothérapie traditionnelle, la réponse est non, car la plupart ne sont pas assez puissantes pour profiter à plusieurs personnes en même temps. Mais la marque finlandaise Innosol, spécialiste de la thérapie par la lumière, a conçu une lampe super puissante qui permet de faire des séances en duo ou en groupe : la Supernova.

320W de lumière en traitement de groupe

Avec ses 4 tubes de 80 Watt et ses deux variateurs d’intensité, cette lampe de luminothérapie est la plus puissante du marché. Très lumineuse, elle reste confortable pour la vue et surtout efficace, même à une grande distance d’utilisation. Ainsi, vous pouvez l’utiliser au choix : 30 minutes à 85 cm de la lampe (10 000 lux), 1 heure à 110 cm (5 000 lux) ou 2 heures à 200 cm (2 500 lux).

Pour qui est faite la Supernova d’Innosol ? 

Pour les particuliers qui souhaitent des séances intensives, seuls ou en groupe. Mais aussi, dans le cadre d’un usage collectif, pour les maisons de retraite, les hôpitaux, les médecins (en salle d’attente ou en cabinet), etc.

Cette entrée a été publiée dans Luminothérapie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Faire de la luminothérapie en groupe, c’est possible ?

  1. SLENDERTONE suisse dit :

    Bonjour y-a-t-il une lampe spéciale pour pratiquer la luminothérapie ou une lampe ordinaire peut fonctionner?
    Et quel est réellement le but de cette séance? Quels en sont les avantages directes pour le patient?

    • Ben dit :

      Pour pratiquer la luminothérapie, seule la lumière compte et en particulier la luminosité et la température de couleur. Il ne s’agit pas d’utiliser n’importe quelle lumière, mais une lumière suffisamment intense et débarrassée des ultra-violets et infrarouges irritant pour la rétine. Les spécialistes recommandent environ 10.000 lux pendant environ 20 minutes pour une température e couleur d’environ 4000 Kelvin. Les lampes de luminothérapie sont spécialement conçues pour cela et leur tarif varie en fonction de la puissance et la finition de la lampe. Il existe également sur le marché des ampoules de bien-être qui peuvent être utilisées en luminothérapie comme par exemple les Elecolight.

      Les intérêts de la luminothérapie sont multiples :

      Utiliser la lumière naturelle à des fins thérapeutiques et de bien-être :n’est pas une idée nouvelle. Le concept remonte à la fin du XIX ème siècle. Dès 1903 le médecin Niels Ryberg Fins en reçut le prix Nobel de physiologie pour ses travaux sur la luminothérapie. Aux Etats-Unis, depuis 1984, on traite la dépression saisonnière par la luminothérapie grâce à la decouverte de Norman E. Rosenthal et de son équipe du National Institute of Mental Health. Lors de certaines fatigues,les scientifiques ont mesuré un taux particulièrement élevé de mélatonine présent durant la journée.

      Ce taux est lié au manque de lumière (hivers, grisaille, pays du nord, etc). Ceci s’explique par le manque de stimulation du matin des cellules photo-réceptrices ganglionnaires rétiniennes. En effet, ces dernières permettent de bloquer la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale (épiphyse) durant le jour en stoppant la transformation de la sérotonine en mélatonine. Cette stimulation matinale permet aussi une reprogrammation de notre horloge biologique qui sera bien regulée et qui favorisera la synchronisation des rythmes et la bonne sécrétion de mélatonine la nuit selon les phases de Sommeil. Cela aura pour effet une amélioration de la forme avec une augmentation de l’énergie vitale. Les séances de luminothérapie ont pour effet de stimuler favorablement les régions de la base du cerveau avec à la clef, une amélioration du niveau de sérotonine. La sérotonine est un neurotransmetteur à effet antidépresseur ainsi qu’un régulateur fonctionnel. source Gérard Pnos, consultant en luminothérapie. Pour en savoir plus sur les principes de la luminothérapie avec des informations pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *