Huiles essentielles rhume à privilégier durant l’hiver

Certaines huiles essentielles favorisent le soulagement et la guérison des affections respiratoires, si fréquentes pendant l’hiver.

Des huiles essentielles rhume

Parmi la panoplie d’huiles essentielles disponibles sur le marché, trois catégories sont particulièrement recommandées pour apaiser un mal de gorge, alléger la congestion nasale et sinusale, tout en renforçant le système immunitaire :

Huiles essentielles rhinite (épicéa, menthe poivrée, eucalyptus)
-Huile essentielle mal de gorge (melaleuca (tea tree), citron bio)
-Huile essentielle sinusite (menthe poivrée, eucalyptus, épicéa)

Idéalement, recherchez les huiles essentielles qui répondent aux meilleures normes biologiques.

Leurs vertus et propriétés médicinales

L’HE menthe poivrée : tonique, stimulante, cette huile essentielle comporte des propriétés analgésiques et antibactériennes. Efficace pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe.

L’HE d’eucalyptus : la plus utilisée parmi les huiles essentielles pour aider au traitement des inconforts respiratoires. Elle facilite la décongestion nasale et des bronches.

L’HE de citron bio : recommandée comme stimulant général mais aussi en cas de maladies infectieuses, l’huile de citron bio présente également des vertus antiseptiques. Elle fait partie des huiles utilisées en cas d’affections respiratoires.

L’HE de melaleuca (tea tree) : le pouvoir thérapeutique de l’huile essentielle de melaleuca (tea tree) en fait un ingrédient médicinal à privilégier en cas de sinusite, de rhume ou d’état grippal. Antiseptique, anti-infectieuse et antibactérienne, elle possède également des propriétés immunostimulantes.

Huile Essentielle Tea Tree

L’HE d’épicéa : l’efficacité de cette huile essentielle dans le traitement des problèmes ORL (sinusite, bronchite, grippe, rhume, congestion bronchique et nasale) est reconnue depuis très longtemps en naturopathie.

Comment utiliser ces huiles essentielles ?

Vous pouvez en verser quelques gouttes dans un diffuseur ou encore vous en servir pour des inhalations (quelques gouttes dans un bol d’eau chaude mais non bouillante, tête recouverte d’une serviette sèche). En cas de rhume, de sinusite et de grippe, il est suggéré de mettre le diffuseur en fonction une heure le matin et une heure le soir, pour en calmer les symptômes.

Leur usage en massothérapie ou en aromathérapie contre le rhume par exemple

Absorbées par la peau et les voies respiratoires, ces huiles essentielles rhume – ajoutées à une base huileuse neutre – peuvent aussi être employées en massothérapie pour soulager les symptômes de la sinusite, du rhume et de la grippe.

Contre le nez qui coule ou les sinus congestionnés, l’aromathérapie s’avère une autre option efficace pour contrer ces problèmes. Vous n’avez qu’à verser 5 gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir puis inspirez lentement, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à ce que vous notiez une amélioration.

Source: http://www.aromatherapie-huiles-essentielles.com

Cette entrée a été publiée dans Aromathérapie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Huiles essentielles rhume à privilégier durant l’hiver

  1. Pepin dit :

    Bonjour,
    Il est bien le moment pour sortir nos huiles essentielles par ce temps-ci .
    J’utilise toujours HE de Tea Tree pour soulager les symptômes du rhume. Mettre 2 gouttes sur l’oreiller avant de se coucher permet de dégager les vois respiratoires pendant la nuit et bien dormir. On peut aussi prendre les bains avec cette huile, en diluant préalablement 15 gouttes de HE dans un dispersant (lait entier, crème fraîche, miel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *