Des conseils pratiques pour mieux dormir

Comment s’y prendre pour mieux dormir ?

Un bon sommeil nécessite parfois l’assistance de certains éléments extérieurs. Quelques notions élémentaires que nous détaillerons plus loin sont requises et doivent être bien comprises avant la mise en pratique de ces conseils pour mieux dormir.

S’aider d’accessoires relaxants : une bonne tactique pour mieux dormir

Les accessoires les plus simples peuvent faire toute la différence : un oreiller bien douillet (pourquoi pas un oreiller à mémoire de forme ou en balle de sarrasin ?), des lampes d’ambiance pour créer une atmosphère propice au sommeil, le tout combiné avec une musique relaxation choisie parmi nos CDs endormissement. De plus, les tisanes à base de plantes telles que la valériane sont bénéfiques pour mieux dormir. Apaisantes, elles peuvent même guérir les troubles sévères du sommeil.

Mieux-dormir
Détente et conseils avant le coucher

Il est primordial d’aller au lit dans un état détendu et relaxé. Plus on se force à dormir et plus cela devient difficile. Certaines précautions sont à prendre, comme éviter de manger abusivement le soir et de préférence les pâtes et toutes formes de sucres lents. Il faut garder à l’esprit que chacun a ses propres besoins en matière de sommeil, même si la durée généralement admise d’une bonne nuit est 8 heures. On distingue ainsi gros dormeurs et petits dormeurs : alors que les uns peuvent avoir besoin de plus de 10 heures de sommeil pour se sentir vraiment reposés, les autres se contentent parfois de moins de 4 heures.

Rituels, routines à adopter pour mieux dormir

On peut se livrer à des pratiques qui seront adoptées comme des habitudes avant de se coucher. Ces pratiques deviennent une sorte de « rituel » : un bain chaud chaque soir avant de dormir, lire quelques pages d’un roman, boire du lait ou croquer un carré de chocolat… La répétition quotidienne de ces gestes associés au soir crée une routine qui prépare psychologiquement à dormir.

Les produits et comportements à éviter

Les excitants et alcools sont à bannir, ils très nocifs pour la qualité du sommeil, surtout s’ils sont consommés après 15 heures. Quant aux somnifères, ils sont généralement à éviter, sauf prescription médicale. Si vous souhaitez mieux dormir, les heures précédant le sommeil doivent privilégier le calme et la détente. De même, dès qu’on ressent les signes de fatigue et le manque évident de sommeil, il faut se mettre au lit au plus vite. Enfin, il est important que votre cycle de sommeil soit stable, autrement dit, vous ne devez pas trop varier l’heure du coucher pour mieux dormir.

Pathologies et troubles du sommeil

Pour mieux dormir la nuit, les siestes sont peu recommandables : elles atténuent le besoin de sommeil. La durée de cette sieste a pour conséquence de retarder la venue du sommeil à la nuit tombée. Pour les insomniaques, elle est à proscrire absolument. Pour remettre d’aplomb les cycles de sommeil, l’utilisation d’un simulateur d’aube peut être bénéfique. En effet, un réveil par la lumière est plus doux et permet de faire le plein d’énergie pour la journée. Il est très efficace aussi au moment du coucher, avec la simulation du crépuscule qui active la mélatonine (l’hormone du sommeil) et invite à une nuit paisible.

Cette entrée a été publiée dans Sommeil. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *